Trois grands principes pour gérer
le désabonnement à vos newsletters

"On se quitte, on se quitte

Après tant de rêves

Tant de rêves si jolis

On se quitte, on se quitte

Mais je t'en supplie,

Quittons-nous bons amis !"

 

Ce couplet chanté par Michèle Torr, dans les années 60, peut s’appliquer aujourd’hui au désabonnement d’une newsletter.

Il est évidemment tentant d’essayer de conserver un maximum de contacts et d’abonnées. Mais il est contreproductif de mettre des barrières à la démarche de désabonnement.

Si l’internaute a l’impression que vous l’avez pris en otage, il vous en voudra, à vous et à votre marque, et pourrait même devenir un vecteur d’image négative à votre propos. Alors le mieux, c’est d’être très clair quant à la possibilité de ne plus recevoir d’informations par mail.

1. Par ici, la sortie !

Désinscription Newsletter

Vous invitez de manière nette le visiteur à s’abonner à votre newsletter. La voie à suivre pour se désabonner doit être tout aussi claire. Avec un bouton soit dans le centre de la page soit dans le haut de la page.

En vous montrant aussi franc, vous faites passer le message à votre abonné qu’il est totalement libre. Vous êtes à son service… tant qu’il a besoin de vous.

2. Sentiments et humour

Il ne faut pas dramatiser le désabonnement pour ne pas donner l’impression à votre contact que vous voulez le culpabiliser. Faites appel à deux types de messages pour rendre l’expérience moins désagréable pour votre abonné : l’émotion ou l’humour.

Vous pouvez utiliser des messages comme : « Nous sommes désolés de vous voir nous quitter » ou « Nous vous aurions déçu ? ». Vous regrettez le lien qui va se briser, mais vous tentez de garder un sentiment de proximité avec votre abonné.

L’humour peut donner des phrases comme : « Nous vous rendons votre liberté » ou « Alors tout est fini entre nous ? N’hésitez pas à revenir vers nous dans le futur. »

3. Des alternatives

S’il ne faut pas faire de la démarche de désabonnement un processus long et compliqué, il existe des alternatives à un désabonnement pur et simple. Vous pouvez proposer des ajustements de contenu.

L’abonné peut alors restreindre le nombre de courriers qu’il recevra et les matières abordées dans ceux-ci. Proposez une liste claire et précise qui parlera immédiatement à votre interlocuteur.

Vous pouvez aussi inciter votre abonné à rester en contact avec vous, mais via une autre adresse mail , plus personnelle ou qui correspond mieux à ses usages par rapport aux messages commerciaux. En suivant ces trois grands principes, vous pourrez garder un lien privilégié avec des clients potentiels. C’est essentiel en matière d’image pour votre entreprise.

Si vous voulez poser des questions sur ce sujet ou si vous avez besoin de conseils dans la gestion de vos newsletters, notre équipe composée de professionnels du marketing et de la communication est à votre disposition.

Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site